Revue de presse

Arsenal de Metz – Le républicain Lorrain.

Eric ARTZ
« Son brio est au service d’une interiorité surprenante… »
Festival Piano à Saint-Ursanne en Suisse. »Les beaux cantus sur forme d’arpèges d’harmonie viennent aussi sous la main de l’interprète comme le don le plus naturel … »

Musique espérance de Saint Dié des Vosges, Liberté de l’est.

Eric Artz
« Dès les premières notes, les spectateurs se sont laissés emmener par un jeune musicien habité, semblant presque ne faire plus qu’un avec le piano »

Du bonheur à l’état pur – Alsace.

Eric ARTZ
« …il a tiré de son instrument des sonorités nobles, lyriques, profondes, bouillonnant de vie …  »

Virtuose au piano… – Château des tourelles.

Eric ARTZ
« Un jeu délicat et subtil, intense et concentré.. »

Eric Artz au piano, un ange passe – Brive.

2006_01_Brive
« La prestation d’Eric Artz a littéralement transporté son public, grâce à un répertoire dense et hétéroclite, tour à tour romantique, technique et lyrique »

Monde de la musique – Patrick Szersnovicz : Festival Piano en Saintonge.

« Musicien parfait, d?une virtuosité presque trop sereine, Eric Artz fait la part belle à la brillance la plus insolente, sans oublier les ombres ni les non-dits, dans les impromptus de Schubert, de Chopin et Rhapsodie Hongroise de Liszt. »

Un Steinway nommé plaisir – Est républicain.

Eric ARTZ
« Le jeune instrumentiste s’est investi corps et âme dans l’exécution d’oeuvres particulièrement brillantes et techniques devant un public approbateur. »

L’Alsace – L.A.M : Festival Wesserling.

« Dimanche, en fin de matinée, un concert suivi d’un apéritif, innovation très appréciée, a permis à Éric Artz, Prix de la ville de Genève, de revenir à la chapelle qu’il avait enflammée lors de la première édition du festival. Dans une mise en place très diversifiée, Éric a abordé Scarlatti en ciselant de magnifiques bijoux. Son jeu percutant plein de rebondissements et sa technique se rapprochant du clavecin ont rendu beaucoup d’authenticité à cette oeuvre. Le carnaval de Vienne de Schumann a été pour lui une occasion de montrer combien il savait faire éclater des couleurs chatoyantes et joyeuses. Mais c’est dans la 6e sonate de Prokofiev qu’il a poussé sa virtuosité vers un sommet… »

Resmusica – Francoise Ferrand : Festival Bagatelle.

« Eric Artz, prix de Genève, entre autres, est maître des couleurs et des rythmes, sans jamais tomber dans les effets faciles. »

Le pays – Patrice Boufflers : Château des Tourelles – Belfort.

« Éric Artz a enchanté le public du château des Tourelles par sa virtuosité, son expression, sa sensibilité et sa relation chaleureuse avec les auditeurs. »

Recommandations de musiciens

Aldo Ciccolini, Master-Classes au Festival Radio France et Montpellier.

« Musicalité rare, il est fait pour le métier de la scène… »

Bruno Rigutto, CNSMDP Paris.

J’ai entendu plusieurs fois le jeune pianiste Eric Artz en concert et j’ai toujours été étonné de sa maturité musicale et surtout de son originalité ; C’est un musicien très sincère, avec un don de communication et un engagement total.

Olivier Gardon, CRR Paris.

Je connais Eric Artz depuis de nombreuses années et je me souviens encore de la conviction qui se dégageait de son jeu ( il avait à l’époque 10 ans) qui forçait son audition à l’écoute. Depuis il a accompli de brillantes études musicales, acquis une belle technique et s’est enrichi au contact de nombreux musiciens. Mais il a su aussi conserver une qualité rare qui est celle d’émouvoir et de toucher le public auquel il s’adresse. Je l’ai entendu de nombreuses fois en concerts et j’ai pu constater le don qu’il a de capter l’auditoire par son jeu, grâce à une sensibilité authentique d’artiste qui sait créer ce contact si rare …

Philippe Cassard, Paris.

I was chairman of the Jury at the Epinal piano competition (France). Mister Eric Artz went through the finals with great sucess. He has a very original, fine and charismatic personnality. His playing doesn’t look to any else ; he has, above all, a sound, a signature. He gives such wonderfull colours and temperament to the repertoire he plays.

Eric ARTZ

Recommandations d’organisateurs

Hervé de Colombel, Directeur de l’Institut Français de Tel Aviv.

Dans le cadre de la série de récitals de piano French Notes que nous avons organisée en Israël, nous avons reçu en novembre 2010 le jeune pianiste français Eric Artz. À l’occasion des quatre concerts qu’il a donnés à Haïfa, Beer Sheva, Tel Aviv et Jérusalem, il a su conquérir le public israélien, très différent d’un endroit à l’autre, par son talent et sa simplicité. Dans un programme Chopin, anniversaire oblige, il a montré son talent, mais il a aussi fait preuve d’une maturité rare pour son âge. Le grand moment de cette série aura très certainement été le récital dans la grande salle de l’Opéra de Tel Aviv où, devant 1400 personnes, il a conquis cet exigeant public, qui lui a réservé un accueil triomphal. Eric Artz a totalement justifié la confiance que nous lui avions témoignée en lui adressant cette invitation et il a représenté avec talent la jeune génération du piano français

Jean-Yves Clément, Directeur artistique du Festival de Nohant et des Lisztomanias de Châteauroux, Commissaire général de l’Année Liszt en France.

J’affirme que Eric Artz est un jeune musicien déjà confirmé, que j’ai eu plaisir à engager plusieurs fois. Il est un artiste au jeu fin et poétique, ce qui assez rare dans le monde souvent uniforme de l’interprétation d’aujourd’hui.

Mireille KRIER, présidente-fondatrice des concerts « jeunes talents » à l’Arsenal de Metz.

Dans le cadre du Festival Jeunes Talents de Metz/Moselle/Lorraine/ organisés par la « Fondation Jeunes Talents », les prestations de Eric ARTZ ont été beaucoup appréciées par le public et la critique. Le charisme de ce jeune pianiste crée un contact toujours très chaleureux avec le public. Son potentiel pianistique lui donne beaucoup d’aisance dans son jeu, mais sa virtuosité est toujours au service de ses qualités musicales. Ses interprétations, bien construites, restent spontanées et donnent l’impression d’une « recréation ». Mais la plus grande qualité de Eric ARTZ, est son humilité face à cet art si difficile, et sa volonté d’aller toujours plus loin et de progresser constamment.

Didier Kleimberg au Festival International de Wesserling en Alsace.

Eric Artz a participé trois fois à notre Festival. A chaque fois, au contact du Charisme, du professionnalisme, de la musicalité et de la virtuosité époustouflante de cet artiste, la réaction du public a été extrêmement enthousiaste.